La préparation facile du matcha

La préparation facile du matcha

Le matcha se présente sous la forme d'une poudre de thé fine obtenue à partir de la mouture de feuilles de thé.

souvent associé à la "célèbre cérémonie du thé" japonaise (le "cha nu Yu") qui en codifie l'utilisation à l'extrême, la préparation et la dégustation du matcha sont accessibles à tous.
Les ustensiles du matcha :
Traditionnellement sont utilisés une sorte de cuillère (chashaku) et un bol en bambou (chawan) qui permettent de doser la poudre et d'en admirer la belle couleur vert émeraude.
Ces deux accessoires ne sont cependant pas indispensables pour le préparer.
Seul le petit fouet en bambou (chasen) est nécessaire afin de mélanger homogènement la poudre à l'eau et de les faire mousser au besoin.


Usucha ou koicha : les deux préparations du matcha
Le usucha, littéralement thé fin donne un matcha léger très populaire qui est le plus usité.
Préparation simple du usucha :
- On commence par assouplir le chasen (fouet en bambou) en versant dessus de l'eau bouillante.
- Dans un bol, on met 1/2 c. à café de poudre de matcha (1,5 c. chashaku).
- On verse  lentement sur les bords du bol 75 ml d'eau à 75°C en évitant le contact direct entre la poudre de matcha et l'eau chaude afin de ne pas en casser la saveur.
- Avec le chasen, on racle tout d'abord le fond du bol pour ne pas laisser de poudre collée puis on tourne ce fouet très rapidement durant 30 secondes (le geste doit faire une sorte de "M") pour faire apparaître une mousse.
- On retire délicatement le fouet.
- On le déguste sans sucre, ni lait.

Dans le  Koicha ou thé épais, la consistance sera beaucoup plus compacte puisqu'on met au moins deux fois plus de matcha pour un volume d'eau deux fois moindre.
Au Japon, le koicha est le première tasse offerte lors du rituel de la cérémonie du thé.



Préparation simple du koicha :
- On assouplit le chasen  en bambou avec de l'eau bouillante
- Dans un bol, on met 1 c. à café bombée de matcha (3 c. chashaku).
- On verse lentement sur les bords de la tasse 40 ml d'eau à 75°C en évitant toujours le contact direct entre l'eau et la poudre.
- On prend le chasen pour racler le fond du bol puis on l'utilise pour mélanger la mixture avec un geste lent  (contrairement à la préparation usucha), afin d'éviter l'apparition de la mousse.
- On retire le fouet délicatement
- On le déguste sans sucre, ni lait.
Pour info :
Le matcha ayant une saveur amère caractéristique, il est souvent dégusté accompagné d'une confiserie qu'on laisse fondre dans la bouche avant de le boire ou de pâtisseries dans lesquelles on croque entre deux gorgées.


logo_paiement